List

Wonderland (2008)

Direction artistique, Mise en scène, Performance, Scénographie

Retour

performance théâtrale immersive et interactive
Événement « Pecha Kucha #09 » à la Société des Arts technologiques de Montréal

Après une série de résidences de recherche et création à la Société des Arts technologiques [SAT] et avec pour « terrain de jeu » initial une série de tableaux chorégraphiques inspirés du Alice in Wonderland de Lewis Carrol, yako et l’équipe de Wonderland créaient une performance publique mettant à profit l’intégralité des expressions de l’interactivité d’un lieu et son public. Un ensemble de capteurs (son, vidéo, mouvement) servaient de moteurs de composition, de création de matière et de traitement des éléments visuels, sonores et humains.

Plus de quatre mois de recherches en studio permettaient à yako d’explorer plus avant plusieurs principes et procédés interactifs systématiquement mis à profit dans ses activités professionnelles. Le système, un ensemble de solutions logicielle et matérielle, s’alimente à la source – au public et son lieu d’accueil d’abord puis aux performeurs/danseurs – et remplit les espaces de stockage avant de traiter la matière (photo, vidéo, graphique, sonore, données de mouvement).

La prémisse est, qu’au commencement, rien n’existe que le lieu, le public et l’intention ; il fallait donc créer de toutes pièces une boucle d’événements ne partant d’aucune matière visuelle ou sonore préméditée et avec un public partie prenante de la matière première, du contenu, de l’esthétique, de l’effet et du rythme.

Une présentation publique réunissant plus de 15 acteurs, danseurs et manipulateurs de données était donnée devant 400 visiteurs qui devenaient générateurs de contenu et d’interactivité, autant que l’espace qui les accueillait, composé de deux espaces scénographiques distincts.

« Rien n’aura lieu que le lieu »
Stéphane Mallarmé

  • scénographie, mise en scène
  • réalisation et conception du dispositif interactif
  • chorégraphie
    Julie-Anne Côté
  • musique
    Philippe Hughes
en close