List
yako

yako

Directeur de création et Réalisateur, média interactifs, espaces publics et transmédia

À l’avant-garde de la conception et de la réalisation d’expériences interactives et du déploiement de contenus transmédias, yako est considéré comme l’un des directeurs de création les plus innovateur de la sphère nouveaux médias. Il est lauréat de nombreux prix nationaux et internationaux (12 Grafika, 11 Boomerang, 5 Gémeaux, 3 Numix, 4 FWA, Webby, SXSW, Reflet d’Or, Comm Art, Digi Award, TDC, ADC, etc.). – voir prix et distinctions

Associé et directeur de création chez Époxy Montréal-Paris entre 1993 et 2005, il fonde decod.ca et réalise des projets de webdocs et des expériences interactives, dont notamment la fiction transmédia Émilie en 2013 pour Attraction Images et Radio-Canada.ca. Cette dernière production reçoit le Gémeaux dans la catégorie Meilleure Série Interactive, le Numix de la Fiction Originale Interactive et et le Reflet d’Or Transmédia au festival Tous Écrans de Genève 2013.  – voir curriculum
voir – http://emilie.radio-canada.ca

yako a scénarisé, dirigé et/ou réalisé Anarchive2 : digitalSnow pour la fondation Daniel Langlois, Mtl en 12 lieux pour Urbania, Créateurs d’Émotions pour Ubisoft, Du Big Bang au Vivant avec Hubert Reeves, La Machine à Turlute et Les Enfants de la Bolduc, un webdoc transmédia, musical et interactif produit par Lusio Films. Il se concentre également sur la réalisation et la production de webdocs, de contenus convergents et transmédias pour différentes maisons de production.

Il est co signataire du Manifeste pour les nouvelles écritures, un énoncé d’intention sur la production culturelle numérique et interactive québécoise.
voir – http://www.nouvellesecritures.org

photo work : yako on Art Stack
video work : yako on Vimeo

Diplômé en 1986 de l’École Supérieure des Arts Modernes de Paris, c’est d’abord comme illustrateur, designer pigiste et assistant réalisateur que yako exerce ses talents avant de s’installer en 1989 à Montréal où plusieurs agences font appel à lui à titre de directeur artistique. Quatre ans plus tard, il fonde avec Daniel Fortin de Tarzan, un collectif qui regroupe cinq entités multidisciplinaires.

Les succès de l’équipe mèneront à l’émergence d’Époxy Communications, studio de communication visuelle implanté à Montréal et Paris, dont il prendra la direction de création pourn les médias interactifs avant d’en devenir associé en 2000.

Les projets foodCulture.org (2000) le pavillon nutrition de l’exposition universelle de Hanover avec l’artiste Antoni Miralda, Anarchives2 : digitalSnow (2002) co réalisé avec Michael Snow (Époxy, fondation Daniel Langlois) ainsi que sa collaboration avec le Content & Application Lab de Sony (2003) à Tokyo sont de ceux qui l’ont stimulé le plus.

2005 marque le début d’un investissement partagé entre projets artistiques et créations expérientielles ou documentaires avec decod.ca lors de nombreuses collaborations avec des clients, studios et agences comme Bluesponge (hors-serie.tv, 33mag.com, Close To Paradise avec Patrick Watson), Strawberry Frog Amsterdam (Heineken), Cloudraker (Vancouver 2010), Moment Factory et Sidlee (Adidas, Tourisme Mtl), Toxa/Urbania avec Mtl en 12 lieux et enfin eXcentris, Ubisoft, pour des mandats en conception, scénarisation, en direction de création et en réalisation.

yako développe depuis 2005 une pratique artistique à travers des projets comme Wonderland, une performance publique de danse, théâtre total et création audiovisuelle en direct, pour laquelle il signe la scénographie, la mise en scène, la réalisation et le dispositif interactif aux côtés de la chorégraphe Julie-Anne Côté et du musicien Philippe Hughes; la performance photo disposable systems, ou encore la Musicbox2 lors de l’exposition electronic crafts (festival Elektra2009) dirigée par l’artiste Mouna Andraos.

yako est régulièrement invité à prendre la parole dans le cadre de conférences, de colloques, de jurys et autres tables rondes sur les médias interactifs, les nouvelles tendances et l’interactivité. Il siège également sur le comité artistique du festival Elektra et est commissaire d’Elektralab et Elektra1024, conférences et rencontres professionnels sur la création numérique.

Tout ceci illustre la diversité et la complémentarité de ses forces et de ses intérêts qu’il exploite et nourrit par d’incessants allers et retours entre la pratique professionnelle, la création et l’expérimentation artistique.

en close